[A-Z Challenge] Cette montagne, Quelle épreuve ! – K comme kilimandjaro

Oui, Kilimandjaro la plus haute montagne d’Afrique ! Parce que trouver un bon sujet qui commence par “K”, c’était pas facile. Alors, merci Mamie qui m’a soufflé l’idée et qui a fait remonter dans mon esprit une prédication que j’avais apportée il y a quelques mois à propos des montagnes.

Cette montagne !

Psaumes 121 : “Cantique des degrés. Je lève mes yeux vers les montagnes… D’où me viendra le secours? Le secours me vient de l’Eternel, qui a fait les cieux et la terre. Il ne permettra point que ton pied chancelle; celui qui te garde ne sommeillera point. Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël. L’Eternel est celui qui te garde, l’Eternel est ton ombre à ta main droite. Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit. L’Eternel te gardera de tout mal, il gardera ton âme; l‘Eternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais.”

Le Psaume 121 fait partie des cantiques des montées. Cantique chanté par les pèlerins qui montaient vers Jérusalem. Les montagnes étaient considérées comme des lieux dangereux pour les pèlerins à cause des nombreux brigands qui les habitaient. Ils chantaient alors “Le secours me vient de l’Eternel“, pour proclamer la délivrance.

Comme ces pèlerins, nous avons tous des épreuves à surmonter. Telles des montagnes qui se dressent devant nous, nos épreuves balisent notre parcours spirituel pour un but : notre progression !

Cette montagne, quelle épreuve !

Définition d’épreuve : Essai par lequel on éprouve la résistance, la qualité de quelque chose ; test, critère.

Une épreuve, dans notre vie, est un jalon que Dieu permet, que Dieu met en place pour notre progression spirituelle :

Jacques 1v2-4 : “Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.”

Tous les serviteurs et servantes de Dieu se sont retrouvés devant une épreuve à surmonter, telle une montagne :

  • Abraham devait sacrifier Isaac, il voyait cette mission comme une montagne
  • Jésus devait se sacrifier pour l’humanité, il l’a vu comme un montagne
    • “Si cette coupe pouvait s’éloigner de moi”
  • David devait fuir Saül qui voulait sa mort
  • etc…

Quelle est ta montagne ?

En vérité, tout disciple de Christ doit affronter ses montagnes :

  • Un service trop lourd à porter ?
    • Ton service pour l’église devient une charge trop lourde à porter
  • Un ministère trop grand pour toi ?
    • Dieu t’appelle à son service, mais quand tu considères ce ministère, il est trop grand pour toi, trop dur à porter pour toi ?
  • Difficulté familiale ? Couple à la dérive ?
    • Ta famille se déchire, cette situation est une souffrance pour toi
    • Ton couple part en éclat, cette situation est trop lourde pour toi
    • Tes enfants se perdent, cette situation est une souffrance pour toi
    • Ton mari / Ta femme s’est détourné de Dieu, cette situation est une souffrance pour toi
    • Tes parents se déchirent, et toi tu souffres

Quel nom donnes-tu à ta montagne ? Prend un temps avec Dieu pour nommer cette montagne avant de continuer ta lecture.

4 Clés pour affronter la montagne.

La Bible nous raconte l’histoire d’un homme appelé Zorobabel. Alors que le peuple de Dieu est déporté à Babylone et que Babylone est envahie par le Roi de Perse, ce dernier permet au peuple de rebâtir leur temple.

C’est à Zorobabel que l’on confie cette tâche ! Face à ce défi, cette épreuve, Zorobabel recevra une parole de Dieu par l’intermédiaire de Zacharie :

Zacharie 4 v 1-5
“L’ange qui parlait avec moi revint, et il me réveilla comme un homme que l’on réveille de son sommeil. Il me dit : Que vois-tu? Je répondis : Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout d’or, surmonté d’un vase et portant sept lampes, avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier; et il y a près de lui deux oliviers, l’un à la droite du vase, et l’autre à sa gauche. Et reprenant la parole, je dis à l’ange qui parlait avec moi: Que signifient ces choses, mon seigneur ? L’ange qui parlait avec moi me répondit : Ne sais-tu pas ce que signifient ces choses? Je dis : Non, mon seigneur.”

Cette parole donnera à Zorobabel 4 clés pour affronter cette montagne :

#1 – Dépendre du Saint Esprit

Zacharie 4 v 6 : Alors il reprit et me dit : C’est ici la parole que l’Eternel adresse à Zorobabel : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées.

Ce n’est pas par la puissance“, le mot puissance (“wə·ḥa·yil” (chahil)) signifie “puissance armée“. Dieu est en train de dire que ça ne sera pas par une puissante armée, une puissance d’Homme que ce défi sera remporté.

Zorobabel n’avait, de toutes façons, aucune puissance armée. C’est parfois comme ça que l’on regarde nos vies :

  • Pas de sous, trop de sous
  • Pas de compétence
  • Plus jeune, plus vieux
  • Pas marié, Pas célibataire
  • Pas d’enfant, trop d’enfants

Peu importe la montagne, l’épreuve, qui se dresse devant toi, Dieu ne veut pas que tu regardes à ce que tu as ou à ce que tu n’as pas pour affronter cette montagne. Ce n’est pas par ta puissance que Dieu agira !

Ce n’est pas par la force“, le mot “force” pourrait être traduit par “capacité“. Dieu est en train de dire à Zorobabel que peu importe les capacités qu’il a, ce n’est pas par elles qu’il agira !

On pourrait avoir tendance à regarder nos épreuves et dire : “Je sais faire…“, “J’ai appris à…“, “Je sais comment…” ! Mais Dieu veut nous rappeler que toutes ces choses, même les plus utiles, ne servent à rien pour affronter nos épreuves. Du moins, ce n’est pas par ces choses que viendra la délivrance. Ce n’est pas par la force que Dieu agira !

C’est par l’Esprit de Dieu” ! Zacharie aura cette vision particulière d’un chandelier placé au milieu du temple.

Le chandelier était présent dans le temple de Salomon et devait être alimenté tous les jours par les lévites pour que jamais les bougies ne s’éteignent.

Le chandelier que voyait Zacharie possédait deux oliviers qui, produisant de l’huile, alimentaient perpétuellement ce chandelier.

Ce que voyait Zacharie doit être un exemple pour notre vie : Sommes-nous en permanence alimenté par l’Esprit de Dieu ?

Dieu agira par son Esprit habitant en nous. L’épreuve que Dieu permet pour ta vie ne sera pas réglée par ce que tu as, par ce que tu peux faire, mais uniquement par l’Esprit de Dieu agissant en toi !

#2 – Parler avec foi

Zacharie 4 v 7a “Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel ? Tu seras aplanie.”

La parole de Dieu nous dit que c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle. 

Matthieu 17v20 : “Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible.”

Parler avec foi devrait être le quotidien de tous les chrétiens. Mais parfois, nous avons tendance à oublier de parler avec foi. Certaines situations nous accablent tellement que l’on devient incapable de reconnaître que Dieu peut encore agir.

La définition de la foi se trouve dans Hébreux 11 : “Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas“. Parler le langage de la foi, c’est proclamer une chose avant qu’elle ne se produise en plaçant en Dieu notre confiance pour l’accomplir. Comme cette femme malade depuis des années qui pouvait déclarer : “Si seulement je pouvais toucher le vêtement de Jésus, je serai guérie !“.

Devant nos montagnes, sachons parler avec foi pour dire : “Aplanis-toi !“.

#3 – Prendre une Pierre du sommet

Zacharie 4 v 7b “Il posera la pierre principale au milieu des acclamations : Grâce, grâce pour elle!”

Version synodale : “Il élèvera la pierre du sommet au milieu des acclamations”.

La pierre sur sommet était la dernière pierre posée d’un édifice. Toutes les pierres étaient taillées d’avance y compris cette dernière. Si la pierre du sommet rentrait parfaitement dans son emplacement, c’est que la construction était réussie.

Ainsi quand Dieu dit à Zorobabel : “Tu poseras la pierre du sommet au milieu des acclamations“, il rappelle à Zorobabel que non seulement le temple sera fini mais, en plus, il sera parfaitement réussi !

Je pense que Zorobabel (j’extrapole le texte) a du garder bien au chaud cette pierre pour se rappeler tous les jours de cette parole : “La construction du temple ira jusqu’au bout mais, en plus, la construction sera parfaite !“.

Dieu enseigne souvent à son peuple de construire un autel pour se remémorer une bénédiction. J’aimerai vous proposer aujourd’hui de construire un autel pour vous rappeler que Dieu va agir. A chaque fois que vous verrez cet autel, vous vous rappellerez que Dieu va agir dans votre épreuve :

  • Si tu as des problèmes dans ton couple, prend une photo de ton conjoint dans ton portefeuille et à chaque fois que tu verras cette photo tu te rappelleras que Dieu s’occupe de ton couple.
  • Si tu as besoin d’un travail ? Prend avec toi une photo de Mark Zuckerberg et à chaque fois que tu la verras, tu te rappelleras que Dieu se charge de te trouver un boulot.
  • Si tu as besoin d’une maison ? Prend une clé n’importe laquelle, une fausse clé, mais à chaque fois que tu verras cette clé tu te rappelleras que Dieu se charge de te trouver une maison.

#4 – Ne méprise pas les petites choses

Zacharie 4 v 10 : “Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel.”

Tous grand édifice a commencé par une pierre, toute grande randonnée a commencé par un pas.

Psaume 121 : “L’Eternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais”

Si tu as lu mon article sur la vie spirituelle en kit, tu as probablement compris que chaque étape de notre vie est importante pour la suite. Manquer une étape, c’est faire face à des complications pour l’avenir.

Peu importe la montagne qui se dresse devant toi, il faudra commencer à l’affronter à un moment ou un autre :

  • Une formation pour un travail
  • Une nouvelle communication pour un couple rétabli

Ne méprise pas les petites choses qui mèneront au franchissement de ton épreuve.

Conclusion

Résumé des 4 clés :

  • Une vie imbibée du Saint Esprit
  • Parler avec foi
  • Trouver ta pierre du sommet
  • Ne pas mépriser les faibles commencements
Ne passez plus à côté d'une news !
Souscrivez à notre newsletter
Soyez le premier à avoir les dernières informations.
S'inscrire à la newsletter !
close-link