[A-Z Challenge] N comme Noé

[A-Z Challenge] N comme Noé

Probablement 3 ans après tout le monde, Emeline et moi avons décidé de regarder Noé, le film, ensemble. On avait entendu dire qu’il n’était pas fidèle à la Bible, nous étions donc préparés à ça. Voici notre conclusion :

Noé : Un récit non-biblique

Oui, le support de l’histoire est biblique, mais le récit n’est pas biblique. Je ne listerai pas tout, mais quelques exemples.

Les veilleurs sont des anges déchus qui ont décidé “d’aider les hommes” dans leur chute. Bible en main, les anges déchus sont des anges qui ont accompagné Satan dans sa chute, pas les hommes… Les anges déchus sont des êtres chargés par Satan pour troubler les hommes plus que pour les aider.

Le contexte – Le film nous montre un contexte de “famine” dans une terre déserte. Selon moi, le contexte biblique de l’histoire de Noé est parfaitement l’inverse : Excès de table, excès de vin, les hommes tournés vers eux, oubliant complètement Dieu.

La Bible indique que toute la famille de Noé entra dans l’arche, lui et sa femme, ses fils et ses belles filles. Les enfants de Noé sont donc en couple au moment de monter dans l’Arche. Dans le film, une des intrigues centrales est le célibat de Cham, le second fils de Noé.

La présence du Roi dans l’Arche est complètement anti-biblique. Selon moi, Dieu a désiré sauver Noé et sa famille car il avait trouvé grâce à Ses yeux. Dieu n’aurait pas permis qu’un autre homme entre dans l’arche.

Beaucoup d’autres choses sont “non-bibliques” dans la construction du film. Je vous laisse le soin de le regarder pour vous faire une idée.

Noé : une morale et un fond intéressant

Je sais que certains d’entre vous ne seront pas d’accord avec mon propos, mais j’ai trouvé le film emprunt d’une certaine morale biblique.

Le film fait une étude du personnage de Noé très intéressante. La souffrance qu’il a portée d’entendre le cri des humains mourir en dehors de l’Arche, la difficulté de bien comprendre la volonté de Dieu…

C’est par grâce que Noé monte dans l’Arche. Noé se rend compte que lui et sa famille ne sont pas plus dignes de monter dans l’Arche que les autres Hommes. Il fait remarquer à sa femme qu’ensemble ils seraient prêts à tuer pour leurs fils. Quant à eux, ils sont plus tournés vers leurs propres désirs que vers Dieu.

Cette notion est très intéressante et préfigure selon moi la grâce que Dieu nous offre. Nous ne sommes pas meilleurs qu’un autre et c’est bien par grâce que Dieu nous a sauvés de la mort. Ce n’est pas nos oeuvres ou notre attitude qui nous sauvent !

La grâce est une notion de choix. A la fin du film, le personnage joué par Emma Watson explique à Noé que la grâce est un choix à faire. Accepter ce cadeau ou le refuser. Dans tous les cas, il faut accepter les conséquences de ce choix : la vie pour le premier, la mort pour le second.

Ce film est vraiment intéressant pour le peu qu’on accepte dès le début que le récit n’est pas biblique !